YUVY 2 - Derniers modèles disponibles avant début août , dépêchez vous !

Retour en stock des skates Nimbus, Halokee et Staco Performance pour une expédition début août !

Livraison offerte sur les vélos & Skate, Retours gratuits sous 14 jours, paiement sécurisé !

Un vélo électrique biplace : c'est légal ? - Elwing

Un vélo électrique biplace : c'est légal ?

, par ISAURE DUCROS, 4 min de lecture

Le Yuvy d'Elwing est un des tout premiers vélo électrique biplace : mais a t'on le droit d'être à deux sur un vélo ? L'article R.431-5 du code de la route répond à cette question.

Le Yuvy d'Elwing est un des tout premiers modèles de vélos électriques biplaces : un vélo à assistance électrique avec une vraie selle pour deux, tout confort pour transporter un passager en toute sécurité.
En couple, entre amis, en famille, les options sont multiples et les avantages nombreux, notamment en ville.

Mais un vélo électrique biplace est-il légal ? Que dit la loi en France ? 

Première distinction à effectuer : quelle est la définition légale d'un VAE ? 

La norme NF EN 15194 encadre la conception des vélos électriques et l’application d’un contrôle de sécurité sur ces derniers. Cette réglementation définit également les principaux critères qui permettent de faire une distinction claire entre un vélo de la catégorie vélo à assistance électrique et un cyclomoteur.

La réglementation définit 3 critères essentiels pour identifier un vélo à assistance électrique (VAE):

  • l’assistance électrique se déclenche au pédalage ;
  • l’assistance électrique se coupe dès que le vélo dépasse la vitesse limite de 25 km/h ;
  • la puissance du moteur ne doit pas dépasser 250 watts.

Les cyclomoteurs (comme les speed bikes, scooters 50 cm³, solex et autres mobylettes) sont des véhicules capables de se déplacer à une vitesse jusqu’à 45 km/h et sont soumis au Code de la route.

Un speed bike est un vélo électrique avec plus de puissance moteur dont la vitesse maximale est de 45 km/h. En France, ce type de vélo électrique est assimilé à un cyclomoteur et son utilisation est soumise à certaines conditions.

A la différence d’un VAE, un speed bike nécessite d’avoir :

  • un permis de conduire A, B ou AM (anciennement BSR),
  • une plaque d’immatriculation,
  • une assurance,
  • un équipement cyclomoteur (casque homologué, gants, gilet jaune hors agglomération).

Il est interdit sur les pistes cyclables.

Le Yuvy d’Elwing est un VAE (vélo à assistance électrique) homologué

Avec une vitesse bridée à 25 km/h et son moteur de 250 watts, le Yuvy entre dans la catégorie des VAE et est homologué comme tel : il répond à la norme NF EN 15194.

👉 Télécharger le certificat d'homologation

Mais un VAE... biplace : ça reste légal ?

Le modèle Yuvy d'Elwing est un vélo électrique cargo compact disposant d'une selle biplace.
Mais que dit la loi ? Est-ce bien légal d’être à deux sur un vélo ?

La réponse est oui !

L’article R.431-5 du code de la route mentionne :

"Sur les motocyclettes, tricycles et quadricycles à moteur, cyclomoteurs et cycles, le transport de passagers n'est autorisé que sur un siège fixé au véhicule, différent de celui du conducteur. Pour l'application du présent article, la selle double ou la banquette est assimilée à deux sièges."

Le code de la route est clair, les vélos électriques disposant d'une selle biplace, qui fait office de double siège, sont tout à fait légaux.

Dans le respect des règles de sécurité

En France, la réglementation et la législation concernant l'utilisation des vélos électriques (VAE) vise à assurer la sécurité des cyclistes ainsi que celle des autres usagers de la circulation.

 

  • Le port d'un casque est obligatoire pour les moins de 12 ans et fortement recommandé pour les autres.

  • Les vélos électriques doivent être équipés de lumières (avant blanche ou jaune et arrière rouge), de catadioptres (rouge à l'arrière, blancs ou jaunes à l'avant, oranges sur les côtés et sur les pédales), et d’un dispositif de freinage efficace.

  • Le port d'un gilet rétro-réfléchissant est obligatoire hors agglomération de nuit ou lorsque la visibilité est réduite.

  • Souscrire à une assurance spécifique pour VAE (vélos à assistance électriques) n'est pas obligatoire, mais tous les cyclistes doivent avoir une assurance responsabilité civile pour couvrir les dommages qu'ils pourraient causer à des tiers.

 

Pour aller plus loin : 

Enfants et vélo électrique : à partir de quel âge peut-on utiliser un vélo électrique ?
Débrider un vélo électrique : ce qu'il faut savoir
Combien coute la recharge d'un vélo électrique ?
Comment transporter des enfants à vélo ? Guide pratique.
Comment bien protéger son vélo électrique contre le vol : on vous dit tout !
Tout savoir sur le vélo électrique cargo : guide d'achat et conseils

 


Poursuivez votre lecture

Voir tous les articles 

Voir tous les articles 

Connexion

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer un compte