Comment fonctionne un vélo électrique ?

Comment fonctionne un vélo électrique ? - Elwing

Un vélo électrique : comment ça marche ?

Les vélos électriques sont des véhicules hybrides qui associent l'énergie délivrée par le pédalage d’un cycliste et la puissance d’un moteur pour avancer.

Bien que très présent dans le paysage urbain ces dernières années et faisant figure de moyen de transport du futur, le tout premier brevet de vélo électrique a pourtant été déposé en 1895.

En raison de la faible autonomie des batteries de l’époque, il a longtemps été délaissé au profit des cyclomoteurs ou de la voiture. On observe un regain d’intérêt depuis les années 2000 avec l’amélioration des batteries et il explose dernièrement grâce à une combinaison de facteurs technologiques, environnementaux, économiques et sociétaux : le développement des mobilités douces, la congestion des villes, les problématiques écologiques, les promotions gouvernementales…

Mais qu’est ce qu’un vélo électrique et comment ça fonctionne ?

Qu’est ce que qu’un VAE (vélo à assistance électrique) ?

La norme NF EN 15194 encadre la conception des vélos et l’application d’un contrôle de sécurité sur ces derniers. Elle définit également les principaux critères qui permettent de faire une distinction claire entre un vélo à assistance électrique et un cyclomoteur.

3 critères essentiels pour identifier un vélo à assistance électrique :

  • l’assistance électrique se déclenche au pédalage ;
  • l’assistance électrique se coupe dès que le vélo dépasse la vitesse de 25 km/h ;
  • la puissance du moteur ne doit pas dépasser 250 watts.

Comment fonctionne un vélo électrique ?

Comment avance un VAE (vélo à assistance électrique) ? Quel est son fonctionnement ?

Les éléments d’un VAE

Les modèles de vélos électriques sont variés mais ils ont en commun les éléments de fonctionnement suivants : une batterie, un contrôleur, un moteur, une console (écran) et un capteur.

  • Le moteur

Le moteur est le coeur du vélo électrique. Il existe différents types de moteurs. Le moteur peut se situer dans la roue avant ou arrière (moteur roue ou moyeu) ou dans le pédalier.

L’accompagnement d’un moteur pédalier est plus progressif, là où le moteur roue est plus direct. Le moteur roue est plus adapté à un usage en ville.

  • La batterie

La batterie (au lithium pour le Yuvy) vient alimenter le moteur des vélos électriques. Les batteries sont rechargeables, recyclables et leur niveau d’autonomie peut varier selon le modèle de batterie choisie. Les batteries longues distances disposent d’un plus grand niveau d’autonomie.

  • Les capteurs

Le capteur, qui peut être un capteur de pédalage ou de couple, est un système qui permet de déclencher et de déterminer le niveau d’assistance.

 C’est ce capteur qui vient envoyer le signal au contrôleur et au moteur que le vélo est en train d’avancer.

  • Le contrôleur

Le contrôleur permet de traiter les informations envoyées par les capteurs et les transmettre au moteur pour le déclencher si le vélo est équipé d’un capteur de pédalage dans le pédalier ou adapter sa puissance en fonction de l'effort fourni si le vélo est équipé d’un capteur de couple.

  • L'écran

L’écran permet de retrouver des informations telles que le niveau de la batterie, la vitesse ou le niveau d’assistance souhaité.

 

Position de ces éléments sur le Yuvy d’Elwing (schéma vélo électrique) :

 Composants vélo électrique Yuvy

FAQ : 

  1. Est-ce qu’il faut pédaler sur un vélo électrique ? L’assistance d’un VAE se déclenche au pédalage. Sauf s’il est équipé d’une gâchette.
  2. Est-ce que c’est compliqué à utiliser ? Un VAE est très simple d’utilisation et ne demande pas de permis ou de compétences particulières ou d'être un cycliste particulièrement aguerri. 
  3. Peut on aller plus vite que 25km/h ? L'assistance des vélos électriques se coupe à une vitesse de 25km/h. Cependant il est tout à fait possible que vous soyez amenés à dépasser cette vitesse avec un bon coup de pédale et du vent dans le dos.